Oh ! Un livre qui fait des sons – Hervé Tullet


Dans la même veine qu’Un livre paru 7 ans plus tôt, Oh ! Un livre qui fait des sons est un album interactif, qui cette fois associe le geste à la parole : nous sommes toujours dans un plaisir de jeu dans l’espace, mais les surprises ne sont plus seulement graphiques, elles sont aussi sonores.

La couverture

Comme pour Un livre, le titre ne nous parle ni de personnages, ni de quand,
ni d’où, mais le lecteur a pris l’habitude avec les albums d’Hervé Tullet de décoder par lui-même le jeu caché dans le livre. Ceci étant, ici nous savons qu’il sera question de sonorités avec le mot « sons ». Mais aussi, si le concept de jeu était élucidé dans On joue ? par le verbe jouer en titre, c’est celui de surprise qui est ici mis en avant par l’utilisation de l’onomatopée « Oh ! ». Dans le reportage tourné à l’occasion de la sortie de cet album, Hervé Tullet explique justement son attrait pour le concept de la surprise, de l’idée qui surprend et qui fait provoquer ces petits sons : oh ! ah ! qui sont à la base de son livre.

La 1ère de couverture est composée de nouveau de points de couleurs sur fond blanc. Ils tracent comme un petit chemin nous menant du nom de l’auteur au titre, puis participant à la ponctuation de ce dernier. Le nom de l’auteur et le titre sont à nouveau comme manuscrits, et le nom de l’éditeur apparait en bas, dans une typographie plus classique. La 4ème de couverture reprend les graphismes colorés, et dans un gros cercle jaune nous pouvons lire

« C’est un livre sonore : tu poses ton doigt sur la page et… c’est toi qui fais les sons ! »

qui fonctionne comme un mode d’emploi, comme les règles d’un jeu. Sur la tranche du livre, les mêmes éléments sont repris.

Les illustrations

Les illustrations sont faites sur le même principe que dans Un livre. Elles laissent encore transparaître la main du créateur, par des traces de pinceaux, de doigts, le mouvement du feutre. Elles sont cependant plus travaillées car il n’y a plus simplement des points de couleurs : il y a maintenant aussi des lignes droites, des lignes courbes, des lignes brisées, des formes qui peuvent ressembler à des poissons, des oiseaux, de la neige, des cils, des bulles de dialogues empruntées au genre de la bande dessinée, des carrées, des gribouillages… Les couleurs aussi ne sont plus uniquement les couleurs primaires, mais nous trouvons aussi du vert, de l’orange et du violet. C’est un album plus riche graphiquement.

Le texte

Le texte est rédigé en capitales d’imprimerie, avec une typographie de type
manuscrite. Tout comme dans Un livre, les mots choisis sont simples, efficaces, et les phrases sont directives :

« Pose ton doigt sur ce rond et fais oh ! ».

Le texte est principalement fait de verbes d’actions, de noms de couleur,
d’adverbes et d’onomatopées, et nous retrouvons à nouveau le lexique de
l’encouragement et de la félicitation.

Les personnages

Les personnages de ce livre sont au nombre de trois. Il y a Oh ! un cercle bleu,
Ah ! un cercle rouge, et Whaou un cercle jaune. Je parle de cercle, déjà corrompue par le lexique que je dois employer auprès de mes élèves pour le domaine « formes et grandeurs », mais Hervé Tullet parle lui en fait de tache : de la tache naîtrait l’idée.

Sans fin ?

Ici encore, la fin de ce livre est quelque peu originale. Bien sûr, le livre a une fin, matériellement. Les pages ne se tournent plus, on arrive sur la couverture plus dure, et on le ferme. Mais la fin du livre n’est qu’une invitation à la parole, au commencement du langage, de la conversation de la discussion. La fin du livre n’est rien d’autre que le début de son prolongement.

Coup de cœur

Oui, vous l’aurez compris : mon blog s’ouvre sur des albums d’Hervé Tullet car j’ai un gros coup de cœur pour le travail de cet auteur-illustrateur ! Dans ses albums, toutes les composantes produisent du sens. L’image réalise ce que l’enfant fait, et cela le conforte dans son idée de toute puissance – qu’il a à cet âge-là. Il peut agir sur le réel, et pour lui, cela relève de la magie.

Fiche technique :

Titre

Oh ! Un livre qui fait des sons

Dimensions

22×22

Auteur Illustrateur

Hervé Tullet

Maison d’édition

Bayard Jeunesse

Année

2017


Où le trouver ?

[article à venir : un exemple d’exploitation de l’album en maternelle]


Et vous, quels albums d’Hervé Tullet aimez-vous ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s